Disparition de Sacha Sosno

La revue a appris avec tristesse le décès de l’un de ses contributeurs.

Sacha Sosno, qui luttait contre la maladie depuis des mois, est parti. Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches.

Un hommage à sa mémoire sera rendu lors de la soirée de présentation du quatrième numéro de la revue Lou Can, le vendredi 13 décembre 2013 à l’Atelier Franck Michel. Toutes les informations sont disponibles sur cette page :

https://www.lou-can.fr/2013/11/27/soiree-de-presentation-du-quatrieme-numero-de-la-revue-lou-can/

Soirée de présentation du quatrième numéro de la revue Lou Can

La soirée au cours de laquelle le quatrième numéro de la revue Lou Can sur le thème du Futur vous sera présenté se déroulera le vendredi 13 décembre 2013 à l’Atelier Franck Michel. La nouvelle galerie d’art contemporain à Nice. Le public sera accueilli à partir de 17h30 et jusqu’à 20h30. Une performance ésotérique de Jérémy Taburchi, accompagné par la mystérieuse Eve Carton, débutera aux alentours de 18h30. Les acheteurs de la revue auront le bonheur de repartir avec une création futuriste signée Peter Larsen.

En présence de la plupart des participants à la revue : Sophie Taam, Aazclairicia, Martin Caminiti, Sacha Sosno, Peter Larsen, Rémy Saglier, Olympia Alberti, Gilbert Casula, Stéphane Renaud, Carl Keven-Korb, Roxane Petitier, Elisabeth Morcellet, Christophe Esnault, Laurent Bosio, Virginie Broquet, Fabrice Monaci, Marilia de Laroche, Claude Rosticher, Philippe Jusforgues, Navalià, Jérémy Taburchi.

Pour tout renseignement, contactez-nous depuis la page suivante : https://www.lou-can.fr/nous-contacter/

Invitation à la soirée de lancement du Lou Can 4 sur le thème du Futur.
Invitation à la soirée de lancement du Lou Can 4 sur le thème du Futur.

La voix de son maître…

Le quatrième numéro de la revue Lou Can proposera une nouveauté au public : la mise à disposition d’enregistrements audio des textes de la revue. Ces podcasts pourront être téléchargés gratuitement depuis le site de la revue ou bien depuis des sites spécialisés.

Ce sera aussi le moyen d’offrir aux malvoyants et non voyants un accès au contenu de la revue, dans un format adapté à leur handicap.

Des lecteurs bénévoles peuvent nous proposer leur aide pour enregistrer ces podcasts.

Faites-nous parvenir votre candidature depuis la page suivante : https://www.lou-can.fr/nous-contacter/

Présentation de la couverture du quatrième numéro de la revue Lou Can

C’est une création numérique d’Aazclairicia qui illustre la couverture du quatrième numéro de la revue Lou Can sur le thème du Futur. Intitulée « Frontière » cette oeuvre s’inscrit dans la lignée du travail de l’artiste autour de la thématique des territoires abandonnés et regagnés par la nature. Ici, à l’instar de ses séries « Que sont nos usines devenues ? » ou « Que sont nos arbres devenus ? », l’espace connu de la pièce se trouve envahi d’éléments inattendus. Le temps semble s’être arrêté, des formes de vies nouvelles apparaissent, créant ainsi l’illusion d’une autre dimension donnée à l’expérimentation du spectateur-acteur.

La couverture du Lou Can 4 illustrée par une création numérique d'Aazclairicia intitulée "Frontière".
La couverture du Lou Can 4 illustrée par une création numérique d’Aazclairicia intitulée « Frontière ».

Au sommaire du quatrième numéro de la revue Lou Can sur le thème du Futur

Sous réserve de validation du bon à tirer par les contributeurs cités, et sous réserve de modification par l’éditeur, le sommaire du quatrième numéro de la revue Lou Can sera :

I. Le Niçois et le Papou, par Jérémy Taburchi
II. Sophie Taam, Rêve-veille Space Time
III. Aazclairicia, F(x)=g(x)manifeste…
IV. Le futurisme chez les dindons, par Martin Caminiti
V. Sacha Sosno : Mais quel temps fera-t-il demain ?
VI. Peter Larsen, à propos du marque-page joint à la revue
VII. Plan B, l’alternative photographique de Rémy Saglier
VIII. Olympia Alberti, Où est le futur ?
IX. Le vacarme gagne, un poème de Gilbert Casula
X. Stéphane Renaud : Notre Futur
XI. Carl Keven-Korb, De ces douces organisations névrotiques
XII. No future / No limit, les utopies de Roxane Petitier
XIII. Traversée du futur, un texte d’Elisabeth Morcellet
XIV. Christophe Esnault, Gynoïde pleasure

Ainsi que les aimables contributions dans l’ordre de parution de Laurent Bosio, Virginie Broquet, Fabrice Monaci, Marilia de Laroche, Claude Rosticher, Philippe Jusforgues, Navalià.

Participation de la revue au Festival du Livre de Nice 2013

La revue Lou Can est heureuse d’annoncer sa participation au Festival du Livre de Nice qui se déroulera les 7, 8 et 9 juin 2013.

Ce moment important de la vie littéraire locale donne l’occasion aux créateurs de la région et d’ailleurs d’être à la rencontre de divers publics, connaisseurs ou curieux. La revue sera l’invitée de Baie des Anges éditions qui accueillera les Chroniques Artistiques Niçoises sur leur stand, place Pierre Gautier (Cours Saleya) les trois jours de 10 heures à 19 heures.

La présidence du Festival a été attribuée cette année à Amin Maalouf. La francophonie sera mise à l’honneur durant cette manifestation.

Plus d’informations sur : http://www.festivaldulivredenice.com/

Dédicaces et lectures de la revue Lou Can à la librairie Aux Bons Livres à Nice

Le jeudi 23 mai 2013 une lecture par Armelle le Gac-Renault et Stéphane Renaud, ainsi qu’une dédicace de la revue Lou Can ont été organisées par la librairie Aux Bons Livres (livres rares et anciens) située au 38 de l’avenue Clemenceau à Nice.

Les participants remercient vivement Laurence qui tient le lieu pour son accueil et sa gentillesse. Une ambiance d’une rare sympathie s’est créée dans cet écrin dédié aux livres et à leurs auteurs.

Dédicace de la revue Aux Bons Livres à Nice

La librairie Aux Bons Livres, située au 38 de l’avenue Georges Clemenceau accueillera les participants au 3ème numéro de la revue pour une séance de dédicace. Le public est invité à venir découvrir le projet, ainsi que le lieu. Nous vous accueillerons le jeudi 23 mai à partir de 18 heures.

Armelle et Stéphane Renaud enchanteront la soirée grâce à des lectures de leurs proses et poésies.

Annonce de la soirée de dédicace de la revue Lou Can à la librairie Aux Bons Livres le jeudi 23 mai 2013 à partir de 18 heures.
Annonce de la soirée de dédicace de la revue Lou Can à la librairie Aux Bons Livres le jeudi 23 mai 2013 à partir de 18 heures.

Le Futur, thème du prochain numéro

Après l’Aube pour le premier numéro, la Guerre pour la second et la Vague pour le troisième, la revue Lou Can a choisi le Futur pour thème de son quatrième numéro.

Parmi toutes les espèces animales, l’être humain est passé maître dans l’art d’imaginer et de concrétiser son avenir, jusqu’à des formes plus ou moins vraisemblables telles que celles que l’on peut voir dans la science-fiction.

Sur un plan plus Terre à terre, on peut constater que la vie des hommes et des femmes est dans certains cas définie très tôt, des fois même dans le désir inconscient de leurs parents : la mère au père disant « il sera médecin ! ».

La société quant à elle, tente d’imposer sa vision du monde aux individus, par la culture ou la loi, et détermine ainsi, tout du moins partiellement, leur destin. L’ensemble de ces facteurs laissent au final une portion maigre au hasard et à l’aventure.

Mais l’humain dispose de ressources, de son libre arbitre. C’est d’ailleurs au libre arbitre et à l’imagination des éventuels contributeurs que la revue Lou Can s’adresse pour ce numéro.

Les propositions de contributions seront reçues durant tout le mois de mai 2013.

Merci de vous rendre sur la page adéquate pour lire les conditions :

https://www.lou-can.fr/pour-participer/

Le Futur, thème du quatrième numéro de la revue Lou Can
Le Futur, thème du quatrième numéro de la revue Lou Can

Une Vague exposition à Nice

A l’occasion de la sortie du troisième numéro de la revue Lou Can, ses contributeurs ont été conviés à accrocher une de leurs oeuvres sur les murs de l’Atelier Franck Michel qui nous accueille pour l’occasion.

Le thème de cet opus de la revue étant « la Vague », il devenait alors évident d’intituler cette exposition improvisée « une Vague expo ».

L’exposition des artistes participant à la revue Lou Can est visible du 21 mars au 20 avril à l’Atelier Franck Michel, au 28 rue Ségurane à Nice (Village Ségurane).

Le vernissage se fera lors de la soirée de présentation du troisième numéro, à savoir le mercredi 20 mars 2013 à partir de 18h.

Invitation à une Vague expo
Visuel de l’invitation pour la soirée de présentation du troisième numéro de la revue Lou Can.

Seront également présentées lors de cette soirée deux estampes éditées par la revue Lou Can en partenariat avec l’Atelier Tchikebe (www.tchikebe.com), l’une de Patrick Moya, l’autre de Gilles Miquelis.

Vous trouverez des détails au sujet de ces sérigraphies monochromes dans des articles antérieurs.

Sortie du troisième numéro de la revue

La sortie du troisième numéro de la revue Lou Can se déroulera le mercredi 20 mars 2013 à partir de 18h à L’atelier Franck Michel.

La revue est très heureuse d’annoncer qu’à cette occasion les participants au troisième numéro sont invités à accrocher une de leurs oeuvres pour « une Vague Expo » qui se déroulera dans la galerie pour quelques semaines.

Photo de la couverture du Lou Can 3
Photo de la couverture du Lou Can 3

Une estampe de Patrick Moya

Dans le cadre de la sortie du troisième numéro de la revue Lou Can le 20 mars 2013, une sérigraphie originale et inédite de Patrick Moya sera présentée au public. Jouant de l’homophonie du mot Vague (thème du troisième numéro de la revue), le facétieux artiste nous propose une estampe qu’il a intitulé « un Vague Moya » dont vous trouverez une reproduction ci-dessous.

L’estampe a été réalisé selon le procédé de la sérigraphie d’art par l’Atelier Tchikebe de Marseille (www.tchikebe.com) sur du papier Arches BFK Rives 300gr. La dimension de ces tirages est de 24x30cm.

Il a été tiré 40 exemplaires signés et numérotés par l’artiste.

Le prix de vente au public est de 250€.

Ci-dessous la reproduction de l’estampe de Patrick Moya :

Une estampe de Patrick Moya, édité par la revue Lou Can.
Une estampe de Patrick Moya, éditée par la revue Lou Can.