La revue édite deux estampes

La revue Lou Can, conjointement à la sortie de son troisième opus, a le bonheur d’éditer deux estampes, de deux artistes participants à ce numéro : Patrick Moya et Gilles Miquelis. D’un format de 24x30cm, ces deux oeuvres pourront être appréciées tant par le collectionneur averti que par l’amateur souhaitant tenter un premier achat d’oeuvre d’art.

Le premier artiste a souhaité user de la polysémie du mot “vague”, thème du troisième numéro de la revue, pour nous proposer une oeuvre intitulée “un vague Moya”.

Quant à Gilles Miquelis, qui est – pourrait-on dire avec humour – un peintre canin, c’est la reproduction d’une de ses huile sur calques qu’il nous propose en l’oeuvre “La Grande Evasion”. Oeuvre qui représente deux chiens, un berger allemand et un compagnon plus petit se promenant de bien étrange manière …

La date et le lieu de présentation au public de ces deux estampes sera annoncé très bientôt.

Un dessin de Patrick Moya pour la revue Lou Can (détail).
Un dessin de Patrick Moya pour la revue Lou Can (détail).

Au sommaire du troisième numéro

Au sommaire du Numéro 3
sur le thème de la Vague ~

I. Sacha Sosno préface Lou Can
II. Deux chiens sur la plage, portrait de Gilles Miquelis
III. Les vaguelettes syntaxiques d’Elisabeth Morcellet
IV. La Guerre et la Vague par Philippe Mellet
V. Les extases littorales de Stéphane Renaud
VI. Hugues Lagarde, le regard vers l’horizon
VII. Marée basse, un poème par Armelle
VIII. Thomas Sand par Esnault et Fondeville
IX. Quelques mots de l’éditeur
X. Un vague Moya, fluctuat nec mergitur
XI. Prométhée, la source des dieux, par Louise Skira
XII. Jusant, un poème de Gilbert Casula
XIII. Les souvenirs d’Elsa Egon

Ainsi que les aimables contributions dans l’ordre de parution de Jérémy Taburchi, Cécile Carpena, Virginie Broquet, Sophie Taam, Jürgen Kader, Annabelle Ruchat, Bruno Bebert, Moïse Bluteau, Bruno Cogez, Roxane Petitier, Matthieu Astoux, Hervé Nys, Marilia de Laroche, Louis Dollé.

La couverture du Lou Can 3 est illustrée par une photographie de Hugues Lagarde.
La couverture du Lou Can 3 est illustrée par une photographie de Hugues Lagarde.