L’Atelier Galerie Renato Soardi accueille la revue dans le Vieux-Nice

Merci à l’Atelier Soardi & Soardi qui accueille dorénavant quelques exemplaires de la revue Lou Can. Un lieu incontournable à (re)découvrir dès la réouverture au public. Rue de la Barillerie, Vieux-Nice.

Exposition des artistes du Can

Les artistes ayant participé au 7ème numéro de la revue Lou Can vous invite à une exposition virtuelle ayant lieu sur le système de réalité virtuelle FrameVR. Les Chroniques Artistiques Niçoises remercient vivement Marilia de Laroche, Rémy Saglier, Jacques Drouin, Peter Larsen, Charles et Marie-Noëlle Turcat et Jérémy Taburchi pour leur participation à cette expérimentation virtuelle et numérique. Le titre de l’exposition est “Tropiques numériques”.

Exposition "Tropiques numériques" des artistes de la revue Lou Can
Exposition “Tropiques numériques” des artistes de la revue Lou Can

La librairie Vigna, LGBT et féminisme, accueille la revue

C’est avec un grand plaisir que nous avons découvert ce lieu dédié à l’art, à la culture et à la poésie sous toutes ses formes. Spécialisée dans des thématiques LGBT ainsi que sur le féminisme, vous découvrirez à la librairie Vigna au 3 rue Delille à Nice un espace assez ouvert, clair et foisonnant de livres. De petites expositions temporaires pourront aussi à l’occasion décorer les murs et intéresser les visiteurs curieux.

Une visite à la librairie-galerie Laure Matarasso

C’est un peu devenu une coutume, mais comment pourrions-nous ne pas passer dès que possible admirer les merveilles qu’abrite la librairie-galerie Laure Matarasso au 46 bd Risso (dans le passage) à Nice ? Voici le petit reportage photo que nous avons réalisé à cette occasion. Pas mal de nouveautés sont présentées, d’artistes modernes et contemporains, nous vous invitons donc à aller sur place les découvrir.

La librairie le Brouillon de Culture à Nice nous accueille

Un grand merci à la célèbre et historique librairie le Brouillon de Culture située au 23 rue de l’Hôtel des Postes à Nice qui accueille la revue depuis hier. Retrouvez dans ce lieu à l’atmosphère unique à Nice une incroyable sélection de classiques de la littérature, qu’elle soit romanesque, historique ou universitaire. La revue Lou Can en tout cas, y est à son aise et sera heureuse de vous voir la rejoindre là.

  • Librairie le Brouillon de Culture
  • Librairie le Brouillon de Culture
  • Librairie le Brouillon de Culture
  • Librairie à Nice

Retrouvez la revue à l’Atelier Franck Michel

L’Atelier Franck Michel, quartier Ségurane, proche du Port de Nice, nous fait le plaisir d’accueillir en dépôt quelques exemplaires de la revue. Sur la photo ci-dessous vous pourrez la découvrir entourée des magnifiques sculptures de Sosno et Moya. La galerie vous accueille sur rendez-vous durant les restrictions sanitaires.

Lou Can entouré de Sosno et Moya
Lou Can entouré de Sosno et Moya

La Librairie-galerie Laure Matarasso accueille le Lou Can 7

Fidèle à l’amitié qu’elle nous porte, Laure Matarasso accueille le premier dépôt de la revue Lou Can et de son septième numéro. Cet opus, dont le thème est “Tropiques” a offert à ses contributeurs foison de sujets possibles. Voyages imaginaires, intérieurs, ou bien réels à l’autre bout du monde (qui ne le désirerait pas en ce moment ?), tous les sujets ont été abordés avec bonheur. Nous vous invitons donc à vous rendre à la Librairie-galerie Laure Matarasso au 46 bd Risso (dans le passage) à Nice pour vous procurer votre exemplaire (il est conseillé de téléphoner avant de passer).

La revue Lou Can 7 chez Laure Matarasso à Nice
La revue Lou Can 7 chez Laure Matarasso à Nice

Réception du bon à tirer du Lou Can 7

Lou Can is back ! Nous sommes heureux de vous présenter le septième numéro de la revue au travers du bon à tirer tout juste reçu de chez l’imprimeur. Ce numéro sur le thème “Tropiques” est resté un certain temps dans les cartons, actualité oblige. Il mettra à l’honneur les textes et œuvres (dans le désordre) : Marilia de Laroche, Jacques Drouin, Stéphane Renaud, Karim Massoutra, Maurice Maubert (couverture), Rémy Saglier, Peter Larsen, Jean-Marc Fonseca, Jérémy Taburchi, Charles Turcat, Pati. Un merci particulier aux partenaires et annonceurs : Ferus Gallery, la Librairie-Galerie Laure Matarasso… Sortie prévue dès que possible.

Lou Can 7
Lou Can 7

La Librairie Niçoise poursuit son activité de vente de livres anciens sur le net

C’est un des plus beaux commerces de Nice qui ferme, victime de la crise actuelle, doublée par celle qui touche en profondeur, de manière lancinante, toute une certaine filière du livre. La Librairie Niçoise m’a permis de passer parmi mes plus beaux moments artistiques, en même temps que nos discussions, avec Thierry Desouche, toujours intéressantes et passionnées m’ont apprises tant de choses. Tout comme ces livres anciens, témoins des racines de nos existences, des phares fortement enrochés dans l’Histoire, éclairant nos choix par la réflexion ou le plaisir qu’ils suscitent, l’ont fait. Le lieu ferme, mais l’activité de la Librairie Niçoise continue, de manière plus virtuelle. Vous pouvez vous intéresser à ces ouvrages, que vous soyez bibliophiles ou pas, et contacter Thierry Desouche et sa femme Florence en cas de besoin.

Vous trouverez plus bas, le message que Thierry Desouche a souhaité adresser à ses amis et clients.

Jérémy Taburchi

“Après 16 ans de bons et loyaux services, de belles rencontres et de magnifiques souvenirs, nous avons le regret de fermer définitivement le lieu La Librairie Niçoise et ceci en date du 31 août 2020.

Nous restons présent sur internet par l’intermédiaire d’Ebay (pseudo : florohdes) et de Livre Rares Book (librairie niçoise), ainsi que sur facebook.

Nous souhaitons vous remercier d’avoir partagés avec nous cette aventure, et espérons vous retrouvez d’une façon différente mais avec toujours autant de passion pour les livres anciens.

A bientôt et prenez soin de vous,

Thierry Desouche et Florence Rohr Desouche”

Une biographie de Jacques Matarasso par sa fille Laure

C’est une vie incroyable qui nous est livrée dans ces deux tomes rédigés par Laure Matarasso. Issus d’un dialogue avec son père, du récit fait par un homme au dernier chapitre de sa vie, ces deux livres racontent la naissance de la vocation de libraire et de galeriste de Jacques Matarasso.

Le premier tome est plus intime, et nous invite à découvrir un parcours humain avant, pendant et après la seconde guerre mondiale, à la rencontre des surréalistes qui ont fait l’Histoire du mouvement.

Le second s’attache à retracer les échanges du galeriste avec ceux qui allaient devenir les grands noms de l’Art de la seconde moitié du XXème siècle, et ceux qui allaient fonder l’École de Nice. Cet opus, tout comme le premier, a été rédigé et mis en forme par Alain Amiel.

Chaque tome est à 15€, dans un format agréable, dos carré-collé.
Vous pouvez vous les procurer en contactant leur auteur à cette adresse : https://www.laure-matarasso.com