Une Vague exposition à Nice

A l’occasion de la sortie du troisième numéro de la revue Lou Can, ses contributeurs ont été conviés à accrocher une de leurs oeuvres sur les murs de l’Atelier Franck Michel qui nous accueille pour l’occasion.

Le thème de cet opus de la revue étant “la Vague”, il devenait alors évident d’intituler cette exposition improvisée “une Vague expo”.

L’exposition des artistes participant à la revue Lou Can est visible du 21 mars au 20 avril à l’Atelier Franck Michel, au 28 rue Ségurane à Nice (Village Ségurane).

Le vernissage se fera lors de la soirée de présentation du troisième numéro, à savoir le mercredi 20 mars 2013 à partir de 18h.

Invitation à une Vague expo
Visuel de l’invitation pour la soirée de présentation du troisième numéro de la revue Lou Can.

Seront également présentées lors de cette soirée deux estampes éditées par la revue Lou Can en partenariat avec l’Atelier Tchikebe (www.tchikebe.com), l’une de Patrick Moya, l’autre de Gilles Miquelis.

Vous trouverez des détails au sujet de ces sérigraphies monochromes dans des articles antérieurs.

Sortie du troisième numéro de la revue

La sortie du troisième numéro de la revue Lou Can se déroulera le mercredi 20 mars 2013 à partir de 18h à L’atelier Franck Michel.

La revue est très heureuse d’annoncer qu’à cette occasion les participants au troisième numéro sont invités à accrocher une de leurs oeuvres pour “une Vague Expo” qui se déroulera dans la galerie pour quelques semaines.

Photo de la couverture du Lou Can 3
Photo de la couverture du Lou Can 3

Une estampe de Patrick Moya

Dans le cadre de la sortie du troisième numéro de la revue Lou Can le 20 mars 2013, une sérigraphie originale et inédite de Patrick Moya sera présentée au public. Jouant de l’homophonie du mot Vague (thème du troisième numéro de la revue), le facétieux artiste nous propose une estampe qu’il a intitulé “un Vague Moya” dont vous trouverez une reproduction ci-dessous.

L’estampe a été réalisé selon le procédé de la sérigraphie d’art par l’Atelier Tchikebe de Marseille (www.tchikebe.com) sur du papier Arches BFK Rives 300gr. La dimension de ces tirages est de 24x30cm.

Il a été tiré 40 exemplaires signés et numérotés par l’artiste.

Le prix de vente au public est de 250€.

Ci-dessous la reproduction de l’estampe de Patrick Moya :

Une estampe de Patrick Moya, édité par la revue Lou Can.
Une estampe de Patrick Moya, éditée par la revue Lou Can.

Une estampe de Gilles Miquelis

À l’occasion de la sortie du troisième numéro de la revue Lou Can le 20 mars 2013 une estampe inédite de Gilles Miquelis sera présentée aux amateurs. L’artiste, qui peint usuellement des chiens et des femmes à la nudité offerte, nous a proposé à cette occasion de reproduire une de ses oeuvres “la Grande Évasion”, qui montre un berger allemand promenant en laisse un chien plus petit.

Les tirages ont été réalisés par l’Atelier de sérigraphie Tchikebe de Marseille (www.tchikebe.com), sur du papier Arches BFK Rives 300gr. La dimension de ces tirages est de 24x30cm.

Il a été tiré 40 exemplaires signés et numérotés par l’artiste.

Le prix de vente au public est de 250€.

Vous pouvez découvrir ci-dessous une image de l’estampe de Gilles Miquelis :

Une estampe par Gilles Miquelis
Une estampe par Gilles Miquelis