Archives par mot-clé : le Futur

Soirée de présentation du quatrième numéro de la revue Lou Can

La soirée au cours de laquelle le quatrième numéro de la revue Lou Can sur le thème du Futur vous sera présenté se déroulera le vendredi 13 décembre 2013 à l’Atelier Franck Michel. La nouvelle galerie d’art contemporain à Nice. Le public sera accueilli à partir de 17h30 et jusqu’à 20h30. Une performance ésotérique de Jérémy Taburchi, accompagné par la mystérieuse Eve Carton, débutera aux alentours de 18h30. Les acheteurs de la revue auront le bonheur de repartir avec une création futuriste signée Peter Larsen.

En présence de la plupart des participants à la revue : Sophie Taam, Aazclairicia, Martin Caminiti, Sacha Sosno, Peter Larsen, Rémy Saglier, Olympia Alberti, Gilbert Casula, Stéphane Renaud, Carl Keven-Korb, Roxane Petitier, Elisabeth Morcellet, Christophe Esnault, Laurent Bosio, Virginie Broquet, Fabrice Monaci, Marilia de Laroche, Claude Rosticher, Philippe Jusforgues, Navalià, Jérémy Taburchi.

Pour tout renseignement, contactez-nous depuis la page suivante : http://www.lou-can.fr/nous-contacter/

Invitation à la soirée de lancement du Lou Can 4 sur le thème du Futur.
Invitation à la soirée de lancement du Lou Can 4 sur le thème du Futur.

Présentation de la couverture du quatrième numéro de la revue Lou Can

C’est une création numérique d’Aazclairicia qui illustre la couverture du quatrième numéro de la revue Lou Can sur le thème du Futur. Intitulée « Frontière » cette oeuvre s’inscrit dans la lignée du travail de l’artiste autour de la thématique des territoires abandonnés et regagnés par la nature. Ici, à l’instar de ses séries « Que sont nos usines devenues ? » ou « Que sont nos arbres devenus ? », l’espace connu de la pièce se trouve envahi d’éléments inattendus. Le temps semble s’être arrêté, des formes de vies nouvelles apparaissent, créant ainsi l’illusion d’une autre dimension donnée à l’expérimentation du spectateur-acteur.

La couverture du Lou Can 4 illustrée par une création numérique d'Aazclairicia intitulée "Frontière".
La couverture du Lou Can 4 illustrée par une création numérique d’Aazclairicia intitulée « Frontière ».

Au sommaire du quatrième numéro de la revue Lou Can sur le thème du Futur

Sous réserve de validation du bon à tirer par les contributeurs cités, et sous réserve de modification par l’éditeur, le sommaire du quatrième numéro de la revue Lou Can sera :

I. Le Niçois et le Papou, par Jérémy Taburchi
II. Sophie Taam, Rêve-veille Space Time
III. Aazclairicia, F(x)=g(x)manifeste…
IV. Le futurisme chez les dindons, par Martin Caminiti
V. Sacha Sosno : Mais quel temps fera-t-il demain ?
VI. Peter Larsen, à propos du marque-page joint à la revue
VII. Plan B, l’alternative photographique de Rémy Saglier
VIII. Olympia Alberti, Où est le futur ?
IX. Le vacarme gagne, un poème de Gilbert Casula
X. Stéphane Renaud : Notre Futur
XI. Carl Keven-Korb, De ces douces organisations névrotiques
XII. No future / No limit, les utopies de Roxane Petitier
XIII. Traversée du futur, un texte d’Elisabeth Morcellet
XIV. Christophe Esnault, Gynoïde pleasure

Ainsi que les aimables contributions dans l’ordre de parution de Laurent Bosio, Virginie Broquet, Fabrice Monaci, Marilia de Laroche, Claude Rosticher, Philippe Jusforgues, Navalià.

Le Futur, thème du prochain numéro

Après l’Aube pour le premier numéro, la Guerre pour la second et la Vague pour le troisième, la revue Lou Can a choisi le Futur pour thème de son quatrième numéro.

Parmi toutes les espèces animales, l’être humain est passé maître dans l’art d’imaginer et de concrétiser son avenir, jusqu’à des formes plus ou moins vraisemblables telles que celles que l’on peut voir dans la science-fiction.

Sur un plan plus Terre à terre, on peut constater que la vie des hommes et des femmes est dans certains cas définie très tôt, des fois même dans le désir inconscient de leurs parents : la mère au père disant « il sera médecin ! ».

La société quant à elle, tente d’imposer sa vision du monde aux individus, par la culture ou la loi, et détermine ainsi, tout du moins partiellement, leur destin. L’ensemble de ces facteurs laissent au final une portion maigre au hasard et à l’aventure.

Mais l’humain dispose de ressources, de son libre arbitre. C’est d’ailleurs au libre arbitre et à l’imagination des éventuels contributeurs que la revue Lou Can s’adresse pour ce numéro.

Les propositions de contributions seront reçues durant tout le mois de mai 2013.

Merci de vous rendre sur la page adéquate pour lire les conditions :

http://www.lou-can.fr/pour-participer/

Le Futur, thème du quatrième numéro de la revue Lou Can
Le Futur, thème du quatrième numéro de la revue Lou Can